Où situer la limite, entre une fessée et une flagellation des fesses

Une bonne fessée traditionnel se donne à la main, la punie ou le puni déculotté, en travers des genoux du fesseur ou de la fesseuse...

Mais si le fesseur demande à sa punie de se pencher en appuie sur une table, et de bien présenter ces fesses, afin de lui donner une série de coups de martinet, cela reste une fessée, ou une flagellation ???

Début des années 1980, la petite entreprise de Suzanne Marache, dans le Morvan, produit 700 martinets chaque jour....
Ce fameux martinet, instrument traditionnel, pour la fessée en France !
Mais toutes ces gamines et gamins qui se sont fait cinglés les fesses,( et les cuisses ) par leurs parents, se faisait t-il fesser ou fouetter ???
Je pense que dans les années 70 les filles recevaient le martinet et les garçons la ceinture ou ceinturon, mais alors peut-on dire, que ces garnements recevaient des bonnes fessées ou fouettées ???

Mon avis est que l'on reste dans le domaine de la fessée, quand le fesseur utilise un instrument qui est un prolongement de la main, et ou il peux garder sa punie, en travers de ces genoux pour lui donner une série de coups de brosse a cheveux ou d'un petit paddle par exemple.
Mais si la punie est allongée sur un lit, un coussin sous le ventre, les fesses bien cambrées pour recevoir une série de coups de strap... Alors je ne suis pas sûr qu'on peut encore appeler ça, donner une fessée...

Qu'en pensez-vous ???
Où définir la limite ; fesser ou fouetter un fessier ???