La fessée comme préliminaire ?

La fessée comme préliminaire ?

J’ai tendance à «profiter» d'une fessée sans penser à autre chose, surtout quand je suis sévèrement punie.
La fessée est un plaisir en lui même.
Je savoure habituellement ma punition sans penser au sexe comme objectif majeur.

Mais je ressent toujours un certain niveau d'excitation sexuelle, que ce soit avant, pendant ou après.
Les picotements, la brûlure, la douleur post-fessée, m’excite sexuellement c’est indéniable !

L’état dans lequel je suis après une correction est souvent propice à la sensualité, l’érotisme et les câlins.
Cela dépends aussi, si il y a des attouchements, des baisers et comment les mots sont prononcés durant la punition.
Ma position de soumission y est sans doute aussi pour quelque chose !

C’est souvent ma compagne qui éprouve le besoin de faire l’amour, très excitée après m’avoir donné une bonne correction.

Il semble que beaucoup apprécient la fessée comme préliminaires au sexe.
Quelles sont vos pensées sur ce sujet.
La fessée par elle-même? La fessée comme préliminaires? Cela dépend ?