Fesser et gronder

Fesséeo > Forum > La fessée > Fesser et gronder

avatar Olivier34

Visibilité

Tout le monde
Si la fessée est une punition, elle requiert une motivation et appelle une admonestation. Celle-ci doit-elle seulement précéder la fessée ou se poursuivre pendant son application ? Que vous administriez la fessée ou que vous la receviez, préférez-vous que les claques résonnent dans le silence ou qu'elles soient ponctuées par les reproches ? Et la réprimande doit-elle, selon vous, se poursuivre une fois la fessée achevée, assortie de la menace d'une nouvelle correction en cas de récidive, ou l'après-fessée doit-elle être consacrée exclusivement au pardon, à la réconciliation, voire au câlin ?

avatar JessiRose
Moi je dit qu'on devrait faire un câlin avant et après voir même parfois à la place. Car souvent la fessée est dû à une saute d'humeur du fesseur ou d'une total incompréhension envers la personne fessée. En outre trop souvent la fessée est donnée de façon injuste et à tort... c'est de l'abus de pouvoir!
avatar MissCheeky
JessiRose a dit : Moi je dit qu'on devrait faire un câlin avant et après voir même parfois à la place. Car souvent la fessée est dû à une saute d'humeur du fesseur ou d'une total incompréhension envers la personne fessée. En outre trop souvent la fessée est donnée de façon injuste et à tort... c'est de l'abus de pouvoir!
pour une fois que tu dis pas de bêtises..
avatar Doz
Oui enfin le sujet ce n'est pas la calinothérapie les miss...

Donc pour les réprimandes, comme d'habitude il n'y a pas de généralités. Il s'agit à mon sens d'un élément capital. Au début pour qu'elle sente bien que ça va chauffer, pendant avec quelques mots cinglants bien placés pour que le message pénètre bien. Et après de façon plus apaisées afin de s'assurer qu'elle ait bien retenu la leçon.

avatar MissCheeky
Doz a dit : Oui enfin le sujet ce n'est pas la calinothérapie les miss...

Donc pour les réprimandes, comme d'habitude il n'y a pas de généralités. Il s'agit à mon sens d'un élément capital. Au début pour qu'elle sente bien que ça va chauffer, pendant avec quelques mots cinglants bien placés pour que le message pénètre bien. Et après de façon plus apaisées afin de s'assurer qu'elle ait bien retenu la leçon.

Doz c'est pas Jolie Jolie de venir lire dans mon cerveau j'aurais pas dis mieux
avatar Claire
Se faire réprimander pendant la punition est tres agréable quand cela est fait dans la douceur elle peut etre accompagné de mises au coin pour reflechir et donner enfin la bonne reponse au fessur qui attend. Etc
avatar OliverStrict
Avant la fessée des réprimandes fermes mais calmes, amenant à l’annonce de la punition inéluctable.
Pendant la fessée des réprimandes plus douces, entre les séries de claques ou lorsque la punie (ou le fesseur !) a besoin d’une pause, afin de la calmer et lui faire accepter la suite de sa cuisante punition.
Après la fessée c’est l’heure du pardon, du réconfort et de la réconciliation. Ce qui n’exclut pas de doux sermons, appelant la demoiselle à respecter les bonnes résolutions et promesses prises pendant la fessée, et à avoir dorénavant une conduite exemplaire.
avatar floflo
Tout depend de quel point de vue on voit la fessée!
Certaines femmes veulent être punie en tant que femme, et dans ce ca, la gronder est risible et ridicule….. D'autres préfère être infantilisée, dans ce cas, la gronder est primordial!
Chacun vit la fessée à sa façon, le principal étant que le fesseur et la punie prennent du plaisir et trouvent les sensations recherchées!
avatar OliverStrict
Il est un peu humuliant d’être grondée. Mais, en tant qu’adulte responsable, il est normal d’assumer les consequences de ses actes, donc d’etre grondée (certes non pas comme une enfant) quand l’autorité en charge estime qu’il y a eu faute. Et personnellement, lorsque je dois punir ma petite femme j’adore gronder gentiment, tout en l’assurant de mon amour, avant de lui donner la fessée.
avatar LotharioGrimm
Il me semble très important d'accompagner la fessée de réprimandes, de rappeler la (les) faute(s), de souligner la situation honteuse dans laquelle la punie (ou le puni) se retrouve !
Des phrases comme "tu sais ce que l'on fait aux jeunes filles qui désobéissent ?" "tu as été très vilaine !" "tu n'as pas honte de recevoir la fessée comme une gamine ?", "tu sais pourquoi je te puni" "c'est mal ce que tu as fait", etc ... pimente la correction.
Et ce aussi bien avant que pendant !
avatar OliverStrict
"Tu t'es mal conduite...", "Je dois te punir...", "Tu vas recevoir une bonne fessée...", "Oui, cela va faire mal, mais tu l'as mérité...", "Va faire un brin de toilette et attend moi dans la chambre...", "Va préparer tes fesses...", "Ça va chauffer..."

Répondre


Membres connectés



669 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.