Les randonneurs

Fesséeo > Récits > Les randonneurs

avatar charliespankered

Visibilité

Tout le monde
Une belle boucle de dix-huit kilomètres, balisée, donc connue, balade à la journée avec pique-nique, forêt et plaine.
Nous sortons justement du bois, et à la lisière se trouve un rocher, longé par une petite route ; au loin quelques maisons.
Une pause s'impose ! Je m’assieds sur ce rocher et sans que je ne lui ai rien demandé elle se place à genou, buste tourné vers moi comme pour recevoir une fessée : et elle y a droit !
Je commence par-dessus le pantalon puis je la déculotte, "en bloc", baissant tout en même temps. Il doit passer une voiture par heure sur cette petite route, mais ça aurait pu, et au loin, depuis les maisons, quelqu’un a pu remarquer quelque chose et alors prendre des jumelles pour mieux voir.
C’était ma compagne d’une belle relation de quelques années.
Bien excitée par la fessée avec risque d’être vue !
Puis elle a remonté sa culotte et son pantalon, sans refermer celui-ci, et nous avons fait quelques pas pour regagner le bois,et elle s’est allongée.
Ses pieds en s’agitant de plaisir remuaient et brassaient les feuilles mortes.
Nous avons repris le circuit et sagement pique- niqué un peu plus loin. Une famille avec enfants, c’était un dimanche, est passée : petite causette entre promeneurs, considérations sur la nature, tout ça …sérieux comme tout !
On imagine la même rencontre quelques kilomètres avant !





Commentaires

avatar ALEXSEVERE
Belle fessée improvisée dans un endroit bucolique. On imagine le bruit des claques sonores sur les fesses nues de Madame raisonnant dans ce lieu et peut être perçu par les autres randonneurs. Bravo pour ce récit!
avatar charliespankered
Ce récit est bel et bien fini, @Lysiane.
Juste après la fessée, vint ce moment où elle s'est allongée dans les feuilles mortes, puis nous avons repris notre randonnée.
Plus loin le pique-nique et, dans un tout autre registre, ce moment sympa, causette avec une famille de promeneurs, qui eux n'effectuaient pas la boucle de 18 km.
Rien de particulier pour ce qui est de la fin de cette belle journée, retour au point de départ.
Rien de particulier ? Cela aurait pu...cependant...
C'est que bien que connaissant déjà cette boucle, qui plus est balisée, et muni d'un descriptif et d'une carte, j'ai sur la fin trouvé le moyen de commettre une erreur de parcours ! Nous avons certes bien rejoint la voiture et sans que cette erreur ne nous ait rallongés ; c'était peut-être même un raccourci, mais par une zone de hangars et dépôts, peu plaisante, alors que le chemin prévu tire au maximum parti des paysages de verdure entourant de très près la jolie petite ville de départ.
(Conches en Ouche, pour les curieux, "circuit des manoirs")
La randonneuse était cette amie B. qui avait reçu une autre fessée pour s'être trompée d'horaire de cinéma ( voir le récit "culotte de gd-mère").
Deux poids deux mesures ? injustice ?
Elle était ( ou est encore...) plus receveuse que donneuse, et cette journée nous avait comblés, à tout point de vue.
Je peux cependant, @Lysiane, envisager une "revanche de la randonneuse", une fessée qu'elle m'annoncerait lors du retour en voiture, et exécution le dimanche suivant, par exemple.
Mais en basculant en travers de ses genoux le récit basculerait lui dans le fictif, il n'en n'a pas été ainsi. Mais ourquoi pas ? jouer sur les deux tableaux ? Ce qui en brouillant les pistes permet aussi de mieux encore préserver l' identités de certains personnages.

Postez un commentaire

Membres connectés



1010 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.