Complainte sur la fessée de Beaumarchais

Fesséeo > Récits > Complainte sur la fessée de Beaumarchais

avatar Olivier34

Visibilité

Tout le monde
Cœurs sensibles, cœurs fidèles,
Par Beaumarchais offensés,
Calmez vos frayeurs cruelles,
Les vices sont terrassés:
Cet auteur n'a plus les ailes
Qui le faisaient voltiger,
Son triomphe fut léger... bis.

Oui, ce Docteur admirable,
Qui fit hier l'important,
Devient aujourd'hui traitable,
Il a l'air d'un pénitent ;
C'est une amende honorable
Qu'il devait à l'univers
Pour sa prose & pour ses vers... bis.

Le Public, qui toujours glose,
Dit qu'il n'est plus insolent
Depuis qu'il reçoit la dose,
D'un vigoureux flagellant ;
De cette métamorphose,
Faut-il dire le pourquoi ?
Les plus forts ont fait la loi... bis.

Un Lazariste inflexible,
Ennemi de tout repos,
Prend un instrument terrible,
Et l'exerce sur son dos ;
Par ce châtiment horrible,
Caron est anéanti ;
Paveant male nati... bis.

Goizeman & Gosier d'Autruche,
Au lieu de crier, holà !
Chantent au patient qui trébuche,
Le proverbe qu'il changea :
Tant à l'eau s'en va la cruche,
Qu'enfin elle reste là.
Ami, notez bien cela... bis.

Quoi ! c'est vous , mon pauvre père,
Dit Figaro ricanant,
Qu'avec grandes étrivières,
On punit comme un enfant ;
Cela vous met en lumière,
Que tel qui rit le lundi,
Pleurera le mercredi... bis.

Bridoison qui voit la fête,
En parait tout satisfait ;
Ah ! dit-il, branlant la tête
Comme un sot il me peignait ;
Mais si je suis une bête,
Avec son esprit, ma foi,
Le voilà plus sot que moi... bis.

Or, Messieurs, la tragédie,
Qu'il nous donne en ce moment
Va réprimer la manie,
De cet auteur impudent ;
On l'étrille, il peste, il crie,
Il s'agite en cent façons,
Plaignons le par des chansons... bis.

Quoi ! par un ordre suprême,
Te voilà , charmant roué,
Pour achever ton carême
A St. Lazare cloué.
A cette rigueur extrême,
En chrétien résigne-toi ;
Les plus forts ont fait la loi... bis.

Sans doute que les bons Pères,
Voudront charitablement,
Te donnant les étrivières,
De toi faire un pénitent ;
A ces fesseurs de derrière,
Fait beau cul, si tu m'en crois,
Les plus forts ont fait la loi... bis.






Commentaires

avatar Olivier34
Sur l'estampe, qui se trouve au musée de l'Arsenal, Beaumarchais est représenté courbé sous le bras d'un frère lazariste qui lui administre les verges. Assiste à la scène une noble dame, élégamment vêtue, qui contemple avec un petit sourire le postérieur dénudé de l'auteur dramatique : c'est la Comtesse Almaviva, héroïne du Mariage de Figaro. Et debout, un page qui semble se lamenter de l'infortune de son maître. Cette gravure n'a bien sûr aucune prétention réaliste ou historique.


Postez un commentaire


Membres connectés



615 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.