chanson pour Jeanette

Fesséeo > Récits > chanson pour Jeanette

avatar charliespankered

Visibilité

Tout le monde
Sur l’air de « Ne pleure pas Jeanette »

Tu peux pleurer Janè è teuh
Tra la la la la la lère
Tu peux pleurer Janè è teuh
Tu l’auras ta fessée tu l’auras ta fessée

Je veux bien la fessé é euh
Tra la la la la la lère
Je veux bien la fessé é euh
Mais par mon ami Pierre mais par mon ami Pierre

Tu n’auras pas ton Piè è reuh
Tra la la la la la lère
Tu n’auras pas ton Piè è reuh
Nous le fustigerons nous le fustigerons

Si vous fustigez Piè è reuh
Tra la la la la la lère
Si vous fustigez Piè è reuh
Fustigez- moi avec fustigez-moi avec

On déculotta Piè è reuh
Tra la la la la la lère
On déculotta Piè è reuh
Et sa Jeanette avec et sa Jeanette avec

Et on fessa bien Piè è reuh
Tra la la la la la lère
Et on fessa bien Piè è reuh
Et sa Jeanette avec et sa Jeanette avec

Puis ils se mariè è reuh
Tra la la la la la lère
Puis ils se mariè è reuh
Et se fessèrent heureux et se fessèrent heureux





Commentaires

avatar sandre
c'est une chanson que tu veux faire sur l'air de mon ami pierrot
avatar charliespankered
On pourrait, aussi, sur l' air de "mon ami Pierrot".
avatar charliespankered
J'ai supprimé un doublon, publié par erreur, de ce texte ; mais par la force des choses des commentaires, aussi, on m'en excusera.
avatar charliespankered
Pour mémoire et en supposant que l'original est largement connu, et version Dorothée



Je trouve cela, à chacun ses goûts, mièvre et niais à souhait, d'où mon amusement à parodier.

Chante-ton encore "Ne pleure pas Jeanette" dans par exemple les écoles ?

Et cette histoire de pendus dans les oreilles des bambins, banalisation de la violence sous ce faux air de gentillette sucrerie, il y a tout de même mieux dans le répertoire : c'est mon point de vue et je le partage.

Postez un commentaire


Membres connectés



669 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.