Fesséeo

L'art de la Fessée
Érotisme, punitions, échanges et pratique entre adultes consentants.



Publications


Entre femmes

Récit
D'après des carnets de souvenirs retrouvés lors d'un déménagement

Après mon bac, l'université la plus proche se trouvant à cinquante ki...


Spanking drive aux U.S.A.

Récit
Témoignage envoyé par un ami et correspondant de San Francisco :

Une chaîne de magasins de bricolage vient sur un de ses points de vente d'i...


L'art de l'obéissance

Récit
"La manière d'obéir fait le mérite de l'obéissance."

Antoine Gombaud





ELLE

Je ne sais plus vraiment ce qui nous à amenés à n...

Maudite fierté....

Récit
The Oldest and strongest emotion of mankind is fear, and the strongest kind of fear is fear of the unknown.

H.P Lovecraft.


Je ne saurais ...

Plus anciens

Membres connectés



908 inscrits

Commentaires


avatar Snakeye sur Ambiance musicale.
Une fessée au rythme de la musique ça peut etre sympa aussi.
Ca met un peu d'ambiance, mais ça permet surtout de couvrir un peu le bruit pour le voisinage.

avatar Olivier34 sur Infantilisation
charliespankered a dit : Camelia à qui nous souhaitons la bienvenue commet-elle alors selon vous un pléonasme ? Olivier34 ?

Le préparatif vestimentaire consistant à mettre à nu la surface à corriger allant de soi,
"fessée déculottée" serait à rapprocher de "sortir dehors" ? "monter en haut ?
Mais le syntagme a alors du piquant.

Restons-en à l'infantilisation ; ne décourageons pas par nos remarques qui deviendraient vite stériles une personne nouvelle ici et qui contribue à faire revivre ce forum par ses interventions.


Non, la fessée non déculottée ne constitue pas un pléonasme. Elle existe assurément, mais comme vous l'avez fait remarquer, elle n'est guère pratiquée entre adultes. C'est ce point qui nous permet d'en revenir à la question de l'infantilisation. Dans les deux cas, il y a infantilisation, mais dans celui de la fessée non-déculottée, il y a seulement infantilisation, tandis que dans celui de la fessée déculottée, la sensualité s'ajoute à l'infantilisation. Dès lors on comprend que la fessée non-déculottée ne concerne guère que les enfants : en tapotant ou en claquant leur fond de culotte, on cherche seulement à les avertir ou à les punir, mais il n'entre aucune dimension sensuelle ou sexuelle dans un acte parental qui se veut purement éducatif (et qu'il ne s'agit évidemment pas d'approuver ici !). En revanche la fessée entre adultes consentants est un jeu dont la sensualité ne peut être exclue, même si elle n'implique pas un rapport sexuel entre fesseur-fesseuse et fessé-fessée. Ici, l'émotion du déculottage est indispensable : le plaisir de contempler les fesses nues, le plaisir honteux de les exhiber sont au cœur même de la fessée. J'ajouterai que l'infantilisation n'a pas le même sens dans les deux cas car, à strictement parler, il n'y a d'infantilisation que dans lorsque c'est une personne adulte qui est fessée. On n'infantilise pas un enfant en le traitant comme un enfant : on le traite conformément à sa nature. Au contraire, en fessant un adulte, on le traite contrairement à sa nature, d'où le plaisir "régressif" de la fessée que l'on reçoit.

avatar Camelia sur Ambiance musicale.
Le silence crée une ambiance plus oppressante parfois utile. Mais la musique à le mérite d'atténuer le bruit des claques et de rythmer un peu. J'ai la musique classique avec des changement de rythmes c'est très sympa.

Un sentiment troublant avant tout. Bien-sûr de la honte et une petite anxiété à l'idée que la fessée va être brûlante. Un moment très important de la fessée.

Voir plus

Sur la toile


Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.