Vidéos

Résulats pour 'chausson' (1)

Fesséeo > Videos

Flux vidéos

avatar Olivier34 sur Paddled Cheerleader

charliespankered a dit :

La question que pose certaines de ces vidéos hard ( il faudra que je regarde celle-ci) est de savoir si les actrices sont vraiment consentantes ; elles ont pu aussi se résigner contre quelque rétribution ; on parle de filles des pays de l'est, tombées entre les griffes des réseaux de prostitution , victime du mirage de la réussite dans nos pays riches.


Oui, c'est malheureusement exact. La plupart de ces actrices sont rémunérées pour subir ces sévices. Elles y viennent comme d'autres vont à la prostitution. C'est pourquoi j'éprouve toujours quelque réticence à les regarder. Je préfère de loin les vidéos amateur réalisées par de vrais couples qui le font pour leur plaisir mutuel (et le nôtre). Là il n'y a jamais de "sadisme".
avatar Olivier34 sur Paddled Cheerleader

charliespankered a dit :


Le vrai sadique compte bien que sa victime n'aime pas ce qu'il lui inflige.

Oui, c'est tout à fait juste. C'est ce que Gilles Deleuze a fort bien vu en contestant la conception freudienne d'une unité sadomasochiste. Dans sa Présentation de Sacher Masoch il écrit : "Jamais un vrai sadique ne supportera une victime masochiste (...) Mais pas davantage un masochiste ne supportera un bourreau vraiment sadique". Pourquoi ? C'est que le sadisme et le masochisme obéissent à deux logiques diamétralement opposées. La logique masochiste est une logique de contractualisation tandis que la logique sadique est une logique de transgression, donc de rupture du contrat. Le masochiste est avant tout attaché au rituel, au cérémonial. Il attend de la personne à qui il se soumet qu'elle suive scrupuleusement ce rituel, qu'elle s'y conforme - et donc par là elle veut être le maître de son maître, ce que celui-ci ne peut évidemment pas accepter. Le sadique veut, lui, aller toujours plus loin, aller au-delà de ce que le masochiste peut supporter, donc rompre le contrat.



Ou commence le sadisme ? Pas encore regardé cette vidéo...

Mais disons que pour les non initiés nous sommes des sadiques, à administrer des fessées.

Il y aurait une question de limite. Cela a déjà été abordé en forum, et nous avons commencé à parler de douleur.

Le vrai sadique compte bien que sa victime n'aime pas ce qu'il lui inflige.

Entre adultes consentants, elle aime mais se prête au jeu de ne pas aimer : consent à ne pas consentir !

La question que pose certaines de ces vidéos hard ( il faudra que je regarde celle-ci) est de savoir si les actrices sont vraiment consentantes ; elles ont pu aussi se résigner contre quelque rétribution ; on parle de filles des pays de l'est, tombées entre les griffes des réseaux de prostitution , victime du mirage de la réussite dans nos pays riches.
avatar Olivier34 sur Punished Maid

Elle doit fabriquer elle-même l'instrument de son supplice : quel raffinement ! Et tout ça parce qu'elle a bu un petit coup pendant le service. Décidément, tous les prétextes sont bons ...
avatar Olivier34 sur Paddled Cheerleader

J'aime la modestie et la soumission avec laquelle notre majorette accepte successivement l'admonestation, la correction et l'exhibition qui lui sont imposées. Elle a manifestement compris qu'elle a commis une faute et elle en assume les conséquences. Cependant les marques laissées par le paddle sont insupportables. On n'est pas loin du sadisme !
Voir plus

Derniers connectés



505 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.