Vidéos

Résulats pour 'brosse-a-cheveux' (2)

Fesséeo > Videos

Flux vidéos


Le titre est trompeur puisqu'on n'assiste pas au déculottage ! La fessée est bien administrée - elle pourrait cependant être un peu plus sévère - et les fesses de la punie ont quelque chose d'émouvant, de même que les expressions de son visage qui manifestent l'acceptation d'un châtiment qu'elle a conscience d'avoir mérité.

La première partie est excellente. Les claques sont administrées avec la vigueur et la fermeté souhaitables. Çà claque joliment sur un joli petit derrière ! La seconde partie est inutilement sévère - on s'achemine vers le supplice chinois - et conduit à un résultat qui nécessite, dans la troisième partie, l'application d'une serviette éponge mouillée sur les fesses pour apaiser la douleur. Et on ne comprend pas l'explication destinée à justifier cette sévérité car, par malheur, ces Chinois parlent chinois !

Ce n'est pas mal du tout. Je n'aime pas trop les instruments, mais ici les verges sont utilisées avec modération et ne laissent pas de vilaines marques. Le titre, La fessée de la comtesse, est ambigu : est-ce un génitif subjectif ou objectif ? S'agit-il de la fessée donnée par la comtesse ou de celle qu'elle reçoit ? Et dans ce cas, de la main de qui ? Réflexion faite, j'opte pour la première solution : il semble en effet que la punie porte un tablier. C'est bien fait pour elle, elle n'avait qu'à faire correctement son travail.
avatar Olivier34 sur Fessée suédoise

J'aime que la fessée soit expliquée et justifiée pendant le déculottage. La suite est un peu décevante : l'instrument n'est pas utilisé bien méchamment : on se croirait au sauna ! Il est vrai qu'on est en Suède... Les claques qui suivent sont les bienvenues, mais elles ne sont pas non plus très vigoureuses. Il faut croire que c'est pour une faute vénielle que la demoiselle est ainsi punie.
Voir plus

Derniers connectés



485 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.