Fesséeo > Forum > La fessée > Larmes

Larmes

avatar Sia

Visibilité

Membres
Question existentielle :
Les larmes sont-elles le gage d'une fessée réussie ?
Vous avez 2h et ne trichez pas les uns sur les autres !

Commentaires

avatar Doz

Merci pour ce sujet Sia

D'une manière général ce ne sont pas sur les larmes que je me base pour juger de la "réussite", comme le dit @Taliss c'est ce qu'on partage qui compte.
Néanmoins il est arrivé que dans certains cas les larmes en deviennent presque un but, tant elles étaient le marqueur d'un pas franchi dans le lâché prise. Sentir que sa partenaire à tout lâché, la sentir tout détendue ensuite, oui c'est une réussite.
Il y a aussi une fois où elle a pleuré avant, c'était la première fois que j'allais la fesser, ça m'a bloqué, je n'étais pas sur de ce que ses larmes signifiaient et j'ai levé le pied. Quelque minutes après elle rigolait, elle a pris une fessée et n'a pas pleuré. Pour le coup j'étais un peu déçu
avatar insolite

Les larmes ? ... tout dépend vraiment lesquelles ...

Il y a dans la vie , les personnes que j’appelle les chialeurs ou les chialeuses...et j'avoue être totalement insensible , même un peu irrité quand "ça coule comme ça pisse" ...si vous voyez ce que je veux dire ...

Après , il y a les larmes "lourdes" , chargées de sens et d'émotion , c'est l'inverse , j'y suis très sensible et je sais les " écouter"...

Après , ce n'est vraiment pas obligatoire... la fessée c'est souvent un jeu rieur aussi ...ce qui n'ôte rien à la notion d'intensité ... et qui peut être tout à fait " réussi" à l'identique ...








avatar dominateur

de toute façon une féssée déculottée pour quelle soit bien donnée il faut qu'elle soit forte et quelle face bien mal et surtout allez jusqu'au larmes
avatar Sia

Je ne suis pas trop d'accord avec ça dominateur
Une fessée pour qu'elle soit bien donnée, il faut que celle qui la reçoit soit satisfaite. Certaines les veulent fortes d'autres moins, certaines avec des larmes et d'autres sans.
Je pense que ce qu'il fat surtout c'est respecter ce que souhaite l'autre. On est dans du fantasme, du plaisir pas dans de la brutalité
avatar Arsenefesseur

Les larmes Grand sujet récurrent et grand fantasme de ceux qui fessent
Mais aussi attendues et espérées par les fessé(e)s
Néanmoins elles sont rares car le Stop selon la capacité de endurance arrive généralement avant les larmes par pudeur
Certain (e)s si les larmes sont sur le point de arriver dégainent le Stop alors que sans cette appréhension des larmes pourtant souhaitées la fessée aurait pourrait être plus cuisante
avatar floflo

Bon sujet.... mais il y a une telle différence entre les personnes... certaines pleurent facilement, d'autres jamais!
Ce n'est pas une fin en soi mais il est possible d'en parler avant, pour savoir si c'est une limite, un but....
avatar Alexia

Je ne pense pas les larmes soient le gage d'une fessée réussie.

Il m'est souvent arrivé de souhaiter arriver à ce but là sans jamais l'atteindre et je trouve que la frustration est presque aussi intense que lorsque l'orgasme n'est pas atteint.

Du coup, j'ai trouvé autre chose à faire couler...
avatar Sia

@Alexia1135 a dit : Du coup, j'ai trouvé autre chose à faire couler...


Ah oui ? Quoi ???



@Alexia1135 a dit : Il m'est souvent arrivé de souhaiter arriver à ce but


De mon côté, cela n'a jamais été un but. J'ai la fessée plutôt joyeuse ^^. Même en "punitif". Le côté pleurs et larmes, me fait un peu peur... mon égo légèrement orgueilleux n'est pas certain d'apprécier
avatar Alexia

Parfois quand j'en ai gros sur la patate, je me dis que ça pourrait m'aider à évacuer, à lâcher prise...Mais bon je n'ai pas encore trouvé le déclencheur.
En fait je pense que si je pratiquais la fessée punitive, avec les reproches adéquats, l'attitude...je pourrais peut être y arriver. Mais je crois que j'ai trop peur pour essayer !

En fait Sia, nous sommes très trouillardes !
avatar Héléa

J'ai énormément de mal à lâcher prise. Et j'en rêve (crève) d'y arriver. J'ai osé demander à Monsieur que la prochaine fois il me fasse pleurer. On verra.
avatar Kal

Dans mon expérience, ce sont effectivement les reproches, réprimandes et autres remontrances qui déclenchent des larmes, plus que la seule douleur (et parfois avant même la première claque).

Même si ce n'est pas forcément un "but", j'avoue qu'il y a une certaine satisfaction à les voir couler pendant une fessée "punitive" ; disons que ça marque un certain palier dans la punition. Après, il faut toujours savoir s'adapter et "lire" son ou sa partenaire, on n'est pas des machines...
avatar Dartagnan13

Je suis novice dans le domaine de la fessée mais de mon point de vue, je ne vois pas de lien entre les larmes et la fessée (sauf si ça pique beaucoup).

Dans d'autres circonstances les larmes sont bien sûr l'expression de la douleur immédiate c'est certain. A d'autres moments cruciaux de la vie c'est aussi l'expression de la joie. De même les larmes coulent à la suite d'une grande fatigue intellectuelle. Et enfin, mais je peux en oublier, à un instant de contrition particulier.

Et, je pense personnellement que les larmes issues d'autres pratiques de domination soumission pour lesquelles j'ai plus de connaissance, sont liées à cette dernière suggestion.

Dans le domaine de la fessée pour lequel je n'ai pas encore d'expérience, je suis impatient de le découvrir.

Il y a une part importante dans ces larmes qui est liée à ces remords en lien avec nos erreurs passées (car on cogite beaucoup dans des situations extrêmes) mais également à la réflexion sur notre situation immédiate.

Celle de s'être donnée à l'autre au mépris de sa propre liberté, sans limite et dans un instant de détachement pratiquement "religieux" car à la limite de l'extase. J'ai toujours été admirateur de ce temps suspendu.

Bien entendu, les phrasés d'humiliation, les réprimandes accentuent évidemment cette "déprime de situation".

D.
avatar Spankerdancer

Pour moi les larmes sont incontournables aprés une fessee punitive car elles expriment parfois le regret quand elle a fauté lourdement et de plus les larmes ont un effet purificateur incontournable aprés la grosse émotion d'une fesseé réussie. Dans le cas une fessée érotique c'est plus ambigu car le jeu prend une large place.
avatar padanord

Pour moi les larmes ne sont pas un critère d'une fessée réussit ou pas. j'en ai vécu quelques unes, je n'ai jamais pleuré et pourtant elles ont été réussi pour mon fesseur-se et moi . c'est lié a l'instant et pas un critere de satisfaction
avatar Spankerdancer

Chaque individu étant différend et le monde de la fessee étant so ambigu , on ne peut avoir aucune opinion définitive.
avatar OliverStrict

Les larmes peuvent etre tres belles, et liberatrices. Mais nous sommes tous différents, et pour certaines elréussie”. les ne viennent jamais.
Sauf exception, les larmes ne seront donc jamais, le critère d’une fessée “réussie”, que je vois plus dans la satisfaction (ulterieure) de la punie (même en cas de fessée punitive, qui ne lui procurera aucun plaisir sur le moment).
L’essentiel est de rester dans une relation consensuelle, avec des pratiques consenties et respectueuses des deux partenaires.
avatar Marina

Jamais de larmes, mais des fessées réussies ! Surtout beaucoup d'émotions !
avatar Gus

Héléa a dit : J'ai énormément de mal à lâcher prise. Et j'en rêve (crève) d'y arriver. J'ai osé demander à Monsieur que la prochaine fois il me fasse pleurer. On verra.
[quote=Héléa]

Je te suggère l'utilisation de différentes outils et de façon progressive....plus la fin approche....plus les cinglades sont portés avec force et quelques fois en rafales....larmes garantis....ou mot de détresse c'est ton choix
avatar Gus

Peut être par pudeurs ou par orgueil je ne suis pas un adepte des larmes (les miennes du moins) et ne sont pas une fin en soit. J'avoue m'être déjà, dans le passé, laissé attendrir par une superbe fille en pleurs sur mes genoux après une copieuse fessée a la main. Réconfort, calins et caresses furent de mise pour calmé la belle.
avatar TITI

Je suis pas tres favorable aux larmes, la fessée peut etre efficace (reussie) sans larmes,
toute fois il m est arrivé de rencontrer une demoiselle qui etait tres tres sensible, pleurait presque rien que lorsque je lui annoncais ses fautes, peur ou regrets ? donc je la fessais alors quelle avait les yeux mouillés, sinon pas de fessée . Mais c est bien le seul exemple de larmes que j'ai connu comme fesseur

Postez un commentaire


Derniers connectés



375 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toute violences conjugales.