La fessée au fil du temps... (au gré des jours ? :p)

Fesséeo > Forum > La fessée > La fessée au fil du temps... (au gré des jours ? :p)
avatar Sia

Visibilité

Tout le monde
Il y a fort longtemps, j'avais répondu ça à un sujet de forum :

A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ?
réellement ? à 33 ans....

A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?
à 33 et demi

Auriez vous aimé le réaliser avant ?
J'y pensais pas...

Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?
moins d'un an de recul... on en reparle dans 10 ans ?


Bon... bah le temps passe et on est 10 ans après !! (Pfiiou)
Et du coup je peux en reparler ! Maintenant je peux le dire, pour moi oui c'est toujours aussi intense. Alors peut-être aussi parce qu'il n'y a pas eu 10 ans non stop... L'envie va et vient au gré des évènements de la vie

Alors je relance les questions...
- A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ? (je parle bien du fantasme en tant qu'adulte)
- A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?
- Auriez vous aimé le réaliser avant ?
et surtout
- Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?

Commentaires

avatar Doz

Merci Sia pour ce sujet.

Donc en ce qui me concerne :

A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ? (je parle bien du fantasme en tant qu'adulte)

Chez moi ça vient d'assez loin, des pensés récurrentes ce sont rapidement mélangées à ma sexualité lorsque j'ai commencé à faire des choses d'adultes. Il s'agissait à l'époque surtout de timides allusions et de quelques claques sur les fesses.


A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?

Pour ce qui est de pratiquer de façon plus explicite et cadrée j'ai vraiment commencé en approchant de la trentaine avec mes premières rencontres basées sur la discipline.


Auriez vous aimé le réaliser avant ?

Dès ma première rencontre je me suis demandé pourquoi je ne l'avais pas fait avant tellement je me sentais dans mon élément. Avec le recul je me dis que c'est tout simplement un cheminement et que je l'ai fait au bon moment.


Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?

Le plaisir est évidement toujours là, la façon de faire évolue au gré des échanges et des rencontres, les sensations aussi. Je n'imagine pas que je puisse m'en laisser.
avatar Arsenefesseur

Mes premiers souvenirs datent je pense de la pre adolescence Cela me paraissait bizarre étrange m inquietait autant que ça me troublait
Première fessée reçue à 23 24 ans Ai été switch quelques années
Oui aurais aimé pouvoir pratiquer plus tôt car 10 ans à fantasmer c est long :-)
Cela fait partie intégrante de qui je suis
Le plaisir et l envie de la donner est toujours aussi fort et la montée d adrénaline que cela me procure toujours aussi intense
avatar Dyoni

En ce qui me concerne cela remonte à l'enfance. Je serai incapable de situer l'origine de mon fantasme . Mais je me rappelle vers 10 ans lire et relire les scènes de Fessee des petites filles modèles de la comtesse née rospotchine. Et idem un peu plus tard avec la guerre des boutons. Et j'étais envieux de mes petits copains qui recevaient le martinet à la maison. Je les faisais parler et me raconter leurs fessee. Un jour invité chez l'un d'eux la mère me dit : je sais que tu t'intéresse au martinet et je vais te le montrer. Elle est allé décrocher le martinet et à fouetter son fils devant moi. Puis elle m'a propose d'essayer. Devant mon air sidère elle n'a pas insisté mais cette scène m'a marqué.
Jeune marié j'ai trouvé avec mon épouse une confidente qui a bien voulu rentrer dans mon fantasme. Mais principalement comme donneuse plus pour me faire plaisir que par conviction. Or je suis un vrai Switch. Et toujours autant passionné. Je dirai même de plus en plus. J'ai heureusement eu plusieurs fois l'occasion d'etre donneur au cours de rencontres toujours surprenantes. Et je recherche toujours à rencontrer d'autres passionnées.
avatar floflo

Apparition du fantasme: je dirai vers l'adolescence même si c'était tres vague à l'époque!1ere pratique: vers 25/26 ans! ( que l'attente fut longue..!)

Oui, j'aurai voulu le réaliser bien avant!
Et je pense que c'est de + en + intense avec le tps!!!!
avatar Alexia

- A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ? (je parle bien du fantasme en tant qu'adulte)
La fessée m'a titillé très jeune, que ce soit par les livres ou les dessins animés. Cela c'est accentué avec l'arrivée d'internet à la maison (pas encore adulte.
- A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?
J'ai réalisé ce fantasme à 22 ans.

- Auriez vous aimé le réaliser avant ?
Je pense que c'était le bon âge pour moi. Je n'étais clairement pas assez mature à 18 ans pour passer à l'acte. Et puis surtout le premier homme qui m'a fessée est devenu mon mari.
et surtout
- Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?
Ah oui le plaisir de recevoir la fessée est toujours bien présent ! Je ne dis pas qu'il est linéaire mais quand il est là c'est un besoin pressant, intense et qui ne peut être satisfait que lorsqu'il administré avec fermeté!
avatar Marina

- A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ? (je parle bien du fantasme en tant qu'adulte)

Depuis mon adolescence dans les années 80, j’ai toujours été attiré par l’univers fétichiste qui plaçait souvent la femme en position de force et en dominante. Les beautés glacées d’Helmut newton, et de Christophe Mourthé.
Puis il y eu histoire d’O (en VHS à l’époque), qui avec les scènes de flagellations, me plongea dans l'univers SM et me procura mes premiers émois.
Je me projetais dans la peau de l’héroïne, mais avec la différence d’une autorité féminine au lieu de masculine.
La soumission et la fessée devint le fil conducteur de mes fantasmes et il ne m’a jamais quitté.
Je m’abreuvais à cette époque, de littérature érotique et fétichiste.
Le fétichisme des années 50 m’attirait beaucoup. avec Irving klaw, bettie page, Eric Stanton, Gene Bilbrew et John Willie.
Ainsi naissait ma passion.

- A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?


vers mes 25 ans, assumant mon coté soumise, je fit de nombreuses rencontres dans le milieu fétichiste Parisien.
La première fessée fut reçue dans le contexte d’une relation amoureuse et très complice.
Et que du bonheur ! J’en garde toujours un très beau souvenir.

- Auriez vous aimé le réaliser avant ?

Non. Je pense que les choses sont arrivées au bon moment.
J’étais relativement assez mature pour assumer mon penchant pour la soumission et la fessée.

- Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?

Je dirais de plus en plus intense, elles sont souvent ritualisé et codifié, avec une mise en scène complexe.
mais les fessées surprises et spontanées restent aussi un vecteurs de plaisirs intenses.
J’aime particulièrement actuellement la discipline domestique stricte "à l’ancienne".

Il m’arrive aussi de «switcher» de temps en temps et je prends maintenant plaisir à donner la fessée, mais cela reste rare, car ma compagne cède rarement à ce jeux sur elle et préfère rester fesseuse. (ce qui n’est pas pour me déplaire).
avatar Héléa

Allez je m'y colle lol

- A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ? (je parle bien du fantasme en tant qu'adulte)

Hé bien je suis désolée, mais ça m'a pris dès l'enfance. Et ne s'est pas calmé en étant adulte.


- A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?


46 ans ! (hé oui, je ne suis pas de la génération internet, et dans mon monde on ne parlait pas de ce genre de choses, donc je me taisais en me disant que j'étais une grande malade.


- Auriez vous aimé le réaliser avant ?

Ho oui ! Quand j'ai osé faire des recherches sur internet, et que j'ai vu des forums (le premier que j'ai fréquenté s'appelait "le fesseur français", je me suis dit que finalement je n'étais pas la seule. j'ai été très rassurée. Je dévorais les récits. Mais j'ai encore attendu 3 ans avant d'oser m'inscrire et accepter de rencontrer quelqu'un, avec qui j'ai enfin connu cette première fessée. je n'oublierai jamais cet homme.


et surtout
- Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?

Oui, de plus en plus, d'autant que j'évolue. Je me trouve parfois un peu âgée pour ça, mais j'ai débuté si tard, que tant pis. **
avatar Sorcière

A quel age avez vous commencé à fantasmer sur cette pratique ?
réellement ?
Avant de connaître la définition du mot fantasme.

A quel age avez vous enfin réalisé ce fantasme ?
Entre mes 16 et mes 17 ans, érotiquement (qui n'a pas joué à ça plus jeune hein...).

Auriez vous aimé le réaliser avant ?
Si je dis oui, c'est un peu choquant tout de même... donc je ne vais pas le dire.

Est ce que le plaisir de fesser ou de recevoir une fessée est toujours aussi intense avec le temps ?
Oui. Et plus intense.

Postez un commentaire


Derniers connectés



485 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.