Fesséeo > Récits > Un week-end de soumission (partie 6)

Un week-end de soumission (partie 6)

avatar Héléa

Visibilité

Tout le monde
Attachée sur le lit, je sentis ses mains de poser sur mon ventre, tout doucement et tendrement.

"Tu sais ma belle, je pense que tu as été suffisamment punie pour aujourd'hui. Si tu restes bien sage jusqu'à ce qu'on rentre du restaurant, bien entendu. Tu as bien compris ? Je veux que tu sois obéissante, douce, docile et que tu te tiennes bien."

Je murmurais que oui, je comprenais.

Pendant qu'il me parlait, ses mains se promenaient sur mon corps, ce qu'il n'avait jamais fait auparavant. Bien sur, il me caressait les fesses pendant les fessées, pour voir si elles étaient chaudes ou pas, pour soulager un peu. Bien sur, régulièrement, sa main s'aventurait au creux de moi pour voir si je réagissais. Et aussi, il me massait consciencieusement à la fin de chaque punition avec de la pommade à l'arnica.

Mais là, c'était différent. Sa main se promenait de partout. Je sentis son souffle près de mon oreille. Un chuchotement...

"Tu sais que tu es à moi pour tout le week-end ma belle ? Tu l'as accepté, te souviens-tu ?"

Mon corps commençait à réagir à ses caresses, je me soulevais pour aller au contact de ses mains. Il reprit.

"Mais nous n'avions pas abordé ceci. Parce que je ne l'avais pas prémédité. Alors malgré l'accord que nous avons passé, je te laisse le pouvoir de dire non. Je ne serais pas correct sinon."

Mon corps n'était que sensations. Je n'avais plus froid, j'avais envie d'encore plus de caresses, partout, ailleurs.

"Alors ma belle, que décides-tu ?

Je soufflais un "oui".

"Oui quoi "?

"Oui, je suis d'accord Monsieur, je veux être à vous entièrement.

"Bien. Je vais m'occuper de toi d'une manière différente. Mais attention, c'est moi qui décide du rythme, c'est moi qui décide de tout. Et surtout, ne t'avise pas de prendre du plaisir sans m'en demander la permission avant. As-tu bien compris ?"

"Oui, Monsieur", répondis-je.

"Alors, reprenons". Sa bouche, dans mon cou, était chaude et tendre. Chaque baiser, chaque souffle, me donnait des frissons. Je me tendais vers lui, vers ses mains, et lui me disait : "tout doux, stop, qui décide ?"

Frustrée, je répondais : "Vous, Monsieur". Et reposais mon corps sur le lit. Pour mieux le retendre immédiatement. Ses mains, qui parcouraient mes seins, mon ventre, mes bras me rendaient folle. Et bien sur, petit à petit, elles descendirent.

Je me sentais trempée. Comme jamais. Deux fessées, et ça. Forcément, j'étais stimulée... Ses doigts s'introduisirent délicatement là où j'en avais tant envie, tant besoin.

"Hé bien, hé bien, je vois que tu apprécies mes caresses."

J'eus honte. Mais pas longtemps, l'envie était trop forte. On arrivait à un aboutissement. J'allais être à lui totalement. Ses caresses, si précises, m'amenèrent au bord du plaisir. Je commençais à me raidir mais aussitôt il retira ses doigts.

Sa voix reprit un timbre très autoritaire.

"Je t'ai dit quoi ? Tu te moques de moi ?"

Je ne voyais pas du tout où il voulait en venir, je voulais qu'il reprenne ce qu'il faisait, là, tout de suite.

"Je t'ai dit de ne pas prendre du plaisir sans me demander. Que faisais-tu là ? Calme toi et attends".

"Oui Monsieur", dis-je encore.

Je l'entendis se déshabiller, déchirer l'enveloppe du préservatif, et enfin, enfin, revenir vers moi. Il détacha les cordes, et il se remit à me caresser. Cette fois je fis attention à ne pas aller trop vite, et après avoir retiré ses doigts, il me pénétra lentement mais jusqu'au bout.

Je me sentais remplie de lui. Cette fois, il était à moi. Ses mains s'activaient sur mon corps, sa bouche aussi était insatiable, et lorsque je ne pus plus du tout me retenir, je suppliais qu'il m'autorise à jouir.

Il me dit "oui, ma belle, vas-y, je viens aussi", et nos corps ne devinrent qu'un, une fusion totale, nous laissant épuisés mais heureux.

Nous nous glissâmes sous les couvertures, et attendîmes l'heure du repas, collés l'un à l'autre.






Commentaires

avatar Clémentine

Trop bien, j'adore. Merci Heléa
avatar Héléa

Merci à toi, Clémentine
avatar pomme

Très très troublant .......
avatar Héléa

Merci c'est gentil
avatar francoisfabien

Je relis ce récit avec toujours autant de plaisir…

Postez un commentaire


Derniers connectés



442 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.