Hommes fessés

Fesséeo > Galeries > Hommes fessés
Dessin Doz F/H
Sassy Bottom Dessin Noir et blanc OTK F/H
Dessin Sassy Bottom Couleur F/H OTK
J. Tesker F/H Dessin Noir et blanc Public OTK

Flux galeries


Olivier34 a dit :[quote=charliespankered]Ce que je suppose comme scénario derrière cette illustration : un jeune homme a suivi la fessée reçue par Virginie.
"Ah, ça te plaît ? À ton tour, maintenant ! " (j'ai élagué)

Un récit ? plus élaboré ? plus littéraire ? [/quote]

réponse d'Olivier34 :

Mais bien sûr ! Ce jeune homme s'appelle Charles. C'est le garçon du lavoir :

"Les forces décuplées, elle saisit Virginie par la taille, la plia, lui colla la
figure sur les dalles, les reins en l'air ; et, malgré les secousses, elle lui releva les jupes, largement. Dessous, il y avait un pantalon. Elle passa la main dans la fente, l'arracha, montra tout, les cuisses nues,les fesses nues.
Puis, le battoir levé, elle se mit à battre (...). À chaque tape, une bande rouge marbrait la peau blanche.
— Oh ! oh ! murmurait le garçon Charles, émerveillé, les yeux agrandis".




Et après ces rappels :

Ah, longtemps que je n'avais pas lu ou relu ce début de "l' Assommoir", j'avais oublié CHARLES, j'en suis désolé ; mais j'aurai fait avancer les choses ; donc à nos plumes pour décrire, raconter la fessée de Charles, elle va suivre celle de Virginie.
avatar Olivier34 sur Les lavandières

charliespankered a dit : Ce que je suppose comme scénario derrière cette illustration : un jeune homme a discrètement suivi la fessée reçue par Virginie, prenant, on le comprend, plaisir au spectacle. Mais pas assez discrètement ! Le voici sorti énergiquement de sa cachette par les lavandières !
"Ah, ça te plaît ? À ton tour, maintenant ! "
Un récit ? plus élaboré ? plus littéraire ?


Mais bien sûr ! Ce jeune homme s'appelle Charles. C'est le garçon du lavoir :

"Les forces décuplées, elle saisit Virginie par la taille, la plia, lui colla la
figure sur les dalles, les reins en l'air ; et, malgré les secousses, elle
lui releva les jupes, largement. Dessous, il y avait un pantalon. Elle
passa la main dans la fente, l'arracha, montra tout, les cuisses nues,
les fesses nues. Puis, le battoir levé, elle se mit à battre, comme elle
battait autrefois à Plassans, au bord de la Viorne, quand sa patronne
lavait le linge de la garnison. Le bois mollissait dans les chairs avec
un bruit mouillé. À chaque tape, une bande rouge marbrait la peau
blanche.
— Oh ! oh ! murmurait le garçon Charles, émerveillé, les yeux
agrandis".


Ce que je suppose comme scénario derrière cette illustration : un jeune homme a discrètement suivi la fessée reçue par Virginie, prenant, on le comprend, plaisir au spectacle. Mais pas assez discrètement ! Le voici sorti énergiquement de sa cachette par les lavandières !
"Ah, ça te plaît ? À ton tour, maintenant ! "
Un récit ? plus élaboré ? plus littéraire ?
Voir plus

Derniers connectés



488 inscrits

Avertissement

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants et en aucun cas de la fessée donnée aux enfants.

Nous condamnons toutes violences conjugales.